La transition écologique est l’une des compétences de Xavier Desgain, l’échevin Ecolo au sein du collège carolo. Une compétence stratégique s’il en est, transversale aussi puisqu’elle touche à pratiquement tous les secteurs d’activité de la ville de Charleroi. « L’année 2019 aura été marquée par les marches des jeunes pour le climat, ce fut un moment important,  un momentum même : les jeunes se rendaient compte qu’il était temps de se mobiliser car ils constataient que leur avenir était hypothéqué. Plus récemment encore, ce sont les membres d’Extinction Rebellion qui se sont manifestés auprès des autorités communales. C’est un contexte qui va nous permettre de porter des politiques ambitieuses en matière de transition écologique. Avec un objectif que tout le monde peut percevoir : Charleroi ville zéro carbone en 2050. Il est temps de se mettre au travail.  Nous voulons améliorer l’environnement des citoyens de Charleroi,  et protéger leur santé. Et pour cela, il faut agir maintenant, c’est ce que nous faisons. »

La campagne Proximity

En 2020, Charleroi sera la deuxième ville belge à s’engager dans la campagne Proximity, dont l’objectif est de soutenir des initiatives locales dans le domaine de la transition écologique et solidaire.  Chapeautée par la fondation d’utilité publique Be Planet et le Réseau Transition, cette campagne propose aux communes une solution clé sur porte pour lever des fonds et renforcer les partenariats entre les pouvoirs publics, les entreprises, les citoyens et les associations du territoire qui souhaitent développer des projets en faveur du climat et de la transition écologique.

Nous avons pu faire inscrire un budget de 50.000€ pour le lancement de cette campagne, ce montant sera démultiplié grâce à la mise en place d’une campagne de mobilisation citoyenne. C’est donc un innovant partenariat public/privé/citoyen qui va être mis sur pied et qui permettra de financer des appels à projets dans le domaine de la transition écologique. Il permettra aussi l’accompagnement de la ville par des experts de la fondation Be Planet ainsi que l’organisation d’événements organisés dans le cadre de la campagne : une soirée  de lancement des appels à projets, une fête de clôture aussi.

On le voit : il existe un réel écosystème d’acteurs engagés dans le combat pour le climat et la transition écologique sur le territoire de Charleroi. Au travers de cette campagne, la Ville entend les mettre en avant et valoriser leurs actions. L’année 2020 servira de tremplin pour mettre en lumière les projets phares de ces partenariats qui cherchent à apporter des solutions concrètes et de proximité face aux enjeux climatiques ;

DEMAIN, c’est pour bientôt

La transition écologique est une matière éminemment transversale, qui concerne pratiquement tous les échevinats et tous les services communaux. La coordination de tous est donc stratégiquement vitale à la réalisation des objectifs communaux, surtout dans le cadre du PAEDC, le Plan d’Action en faveur de l’Energie Durable et du Climat.

Cette coordination sera assurée par une cellule qui va bientôt voir le jour. Elle a symboliquement été baptisée DEMAIN, un acronyme pour Développement Ecologique Métropolitain et des Activités INnovantes. Celle-ci aura pour mission de mettre en place les mesures du PAEDC : réalisation d’études complémentaires en vue de réaliser notre objectif 0 carbone, analyses d’impact des mesures communales sous l’angle du développement durable et de la sauvegarde du climat…

Veille environnementale

La qualité de l’environnement a une influence majeure sur notre qualité de vie, c’est pourquoi une campagne de monitoring de l’environnement, ou veille environnementale, sera initiée en 2020. La cellule DEMAIN réalisera un cadastre du bruit lié au BSCA mais aussi une campagne de mesure de la qualité de l’air et une autre qui évaluera la pollution des sols de certaines parcelles communales.

Ce bilan environnemental permettra, si nécessaire, de prendre des mesures adéquates pour le respect des directives européennes concernant la qualité de l’air dans les grandes villes ou de réduire progressivement la part de la population soumises à des niveaux sonores trop élevées au regard des recommandations de l’OMS. Grâce aux études de la qualité des sols, nous pourrons mener une réflexion approfondie concernant l’allocation de ces terres pour des projets destinés à l’alimentation durable ou la production de biomasse à des fins d’énergie verte.

Enfin, pour soutenir les initiatives d’étudiants impliqués dans une démarche écologique, la ville compte décerner des prix annuels de la Transition dans les écoles primaires et secondaires de Charleroi.

 

Share This